Panorama de l'aquarelle contemporaine

Franck ROLLIER

Le mot de l'Artiste

Au temps de ma formation Beaux-arts (très contemporaine), j’aimais me réfugier
dans la salle Pompon du Musée de Dijon, ou la crypte St Bénigne : chouettes et corneilles sculptées des chapiteaux m’ accueillaient.
En 2000 je me remets aux lavis, avec pour sujet les oiseaux. Au départ des copies d’images, puis très vite la diversité m’est apparue à portée de main. Dehors, c’est la magie : Martin Pêcheur, Courlis, Mésange, Faucon Kobez… Je me balade dans les Dombes, sur les rives des fleuves et littoraux de France et d’Europe, où le vent me porte.
Mes reprises de croquis ou photos semblent-elles proches de la peinture asiatique ?… C’est ma manière naturelle de goûter au plaisir du lavis : un dialogue eau et papier, où temps long et immédiat jouent avec risque et bonheur. La calligraphie y tient une grande place, je parle de vivacité, d’énergie animale… de la vie comme
une écriture.
Le temps entre observation et aquarelle varie. Je fais des études (encre ou aquarelle). Un an d’essai pour un étourneau…Peint en une heure !
Cette vivacité du médium est un enchantement, partagé avec mes amis aquarellistes.